Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 mars 2012 5 23 /03 /mars /2012 13:58

Bonjour à tous, j'ai eu cette idée d'article car à chaque fin de mois certaines de mes amies me contactent pour me demander conseils vis à vis de leur découvert. Effectivement mon entourage sait que je suis une bonne gestionnaire de ce côté là, et que mes études m'y encourage d'autant plus.

 

http://www.unebanque.net/wp-content/uploads/2011/09/Le-d%C3%A9couvert-bancaire.jpg

 

J'ai eu une enfance plutôt aisée, ou en tout cas je n'ai jamais été au courant du moindre problème d'argent de ma famille. Résultat je claquais tout mon argent de poche, mes premières paies : dans des fringues (que je n'ai pas forcément beaucoup portées...), du maquillage (qui finissait par périmer...), et autres objets typiques d'une beauty addict.

 

Et puis j'ai pris mon indépendance, je suis partie vivre avec l'Homme et j'ai du apprendre à gérer notre minuscule budget. Ce fut la stupéfaction pour moi de me retrouver face aux problèmes financiers, et j'ai appris à les gérer sur le tas. Force est de constater que nous nous en sommes plutôt bien sortis, nous n'avons jamais demandé de l'aide à nos proches, qui n'ont donc jamais été au courant de nos difficultés, et ils ont fini par prendre conscience d'eux-mêmes que si notre situation tenait malgré nos (très) maigres revenus c'était grâce à une gestion ferme de notre budget.

 

La gestion du budget passe par des habitudes extrêmement simples à mettre en place au quotidien, il faut simplement le vouloir (pour peu qu'on ai déjà assez pour vivre...). A vous de voir quelle situation vous correspond le plus :

 

1) Vous finissez à découvert sans savoir comment vous en êtes arrivez là, et ce de façon régulière : Politique de l'Autruche

Il est clair que vous n'avez pas une bonne image de vos dépenses. Prenez un carnet et notez y tous vos revenus ( salaires, allocations,...), ainsi que toutes vos charges fixes (crédit, assurance, loyer, forfait...) et soutrayez les à vos revenus. Le résultat constitue la somme disponible pour vos charges variables. Durant un mois complet vous allez noter sur votre carnet toutes vos dépenses : leurs montants et à quoi elles correspondent. A la fin du mois, en relisant vos notes vous prendrez rapidement conscience de ce qui vous plombe le mois et vous met systématiquement à découvert ( généralement c'est dû à l'accumulation de "petites" dépenses, qu'on pense pouvoir se permettre facilement). Une fois le problème identifié vous pourrez le prendre en main et vous réfléchirez à plusieurs fois avant de vous payer un sandwich au self du bureau plutôt que de vous préparer un Tupperware à la maison.

 

2) Vous consultez vos comptes plusieurs fois par jour, mais rien à faire, les débits s'additionnent quand même : Politique de Déculpabilisation

Rien ne sert de consulter ses comptes trois fois par jour, premièrement ils sont à peine mis à jour quotidiennement, deuxièmement rien ne sert d'observer de si près les conséquences de vos actes si vous ne prennez pas en main les causes directes. En effet, vous êtes déjà à l'aise avec vos comptes, et ça s'est vraiment positif : maintenant vous allez faire en sorte de ne plus avoir à surveiller aussi souvent vos comptes en contrôlant vos dépenses effectuées en amont. Dans ce cas je vous conseille de budgétiser vos différents postes de dépenses : définir telle somme pour les courses, telle somme pour les loisirs, telle somme pour le shopping. Il faudra alors les respecter. Si vous n'en êtes pas capable (comme la majorité d'entre nous), pensez à sortir sans carte bancaire ni chéquier, juste avec une partie de la somme en liquide : impossible de dépasser le budget ! Une fois l'habitude prise ça va tout seul.

 

3) Financièrement il n'est pas possible pour vous de ne pas finir à découvert pendant une période donnée : il faut assumer

Dans ce cas je vous conseille de mettre votre banquier au courant, en étant honnète. Expliquez bien que la situation est temporaire et que vous souhaiteriez négocier un découvert autorisé pour quelques semaines/mois pour ne pas payer des agios qui n'auront pour effet que celui de vous enfoncer encore plus dans vos difficultés. Profitez en pour renégocier vos contrats et leurs coûts, refusez les assurances supplémentaires si vous ne les estimez pas nécessaire... Il ne veut rien entendre ? Pas de soucis, allez à la banque voisine, expliquez votre situation, argumentez sur le fait qu'elle s'améliorera dans quelques temps, que vous avez simplement besoin d'indulgence de la part du banquier.

 

http://image.quechoisir.org/var/ezflow_site/storage/images/media/images/illustration407actu/1503643-1-fre-FR/illustration407actu.jpg

 

N'oubliez pas qu'il vaut mieux prendre ce type de problème en main le plus tôt possible, en effet lors d'une demande de crédit le banquier examine l'historique de vos comptes en banque, et donc la gestion que vous en faisez, or si vous finissez régulièrement à découvert, celui-ci pourra penser qu'il n'est pas raisonnable d'accepter ce crédit car vous ne serez pas en mesure de le rembourser.

Repost 0
Published by Morgane - dans Vivre sa vie
commenter cet article
6 mars 2012 2 06 /03 /mars /2012 21:24

Grande dépensière dans l'âme il m'arrive régulièrement de rêver d'arriver à mettre un peu d'argent de côté. Mais sans méthode ça devient tout de suite plus compliquée ! Beaucoup d'entre vous souhaitent apprendre à épargner, voici donc ma méthode d'épargne :

 

http://www.pubcredit.com/wp-content/uploads/2010/12/euros-billet.jpg

 

Dans un premier temps il faut se rendre à sa banque pour ouvrir un second compte ( idéalement un livret A), inutile d'espérer mettre des sous de côté sur votre compte courant, cela demande une discipline inhumaine. Ensuite demandez-vous à quelle date vous recevez votre paie ( généralement le 25 de chaque mois), demandez alors à votre banquier de mettre en place un virement permanent de votre compte courant à votre livret A à la fin de chaque mois, peu de temps après avoir reçu votre paie (dans cet exemple, le virement devrait se faire le 28 par exemple, pour être sûr d'avoir reçu votre paie à temps).

 

Il va falloir calculer le montant que vous souhaitez épargner chaque mois, pour cela il faudra soustraire à vos recettes vos charges fixes et réserver un peu de ce qui reste pour les imprévus. Pour mieux comprendre, voici un exemple concret :
Salaire - (loyer,courses,crédit voiture, facture mobile/internet/électricité/eau/impôt, assurance...) = argent disponible.

Si cet argent disponible est égal à 400€ par exemple, on peut imaginer réserver 300€ aux plaisirs et imprévus( sorties, shopping, esthéticienne,...), et établir à 100€ le montant du virement destiné à l'épargne ( à vous de définir ce montant librement selon vos revenus, votre mode de vie...).

Cela a l'air très long et fastidieux à faire mais une fois que vous vous y mettez cela va très vite, vous avez juste à faire le compte de l'argent qui rentre régulièrement et des charges fixes, une simple soustraction et vous connaîtrez précisément l'argent dont vous disposez librement tous les mois.

Le virement étant automatique, on y pense pas et à peine la paie rentrée, on épargne, de cette façon nous n'avons pas de mauvaises surprises, c'est simplement que l'argent disponible mensuellement vous semblera un peu moins important. En bref on compte l'épargne comme une charge, sans réfléchir.

 

Concrètement ça veut dire que tous les mois 100€ vont automatiquement dans votre épargne, au bout d'un an vous disposerez de 1200€, de deux ans 2400€.... sans compter les intérêts. C'est une bonne habitude à prendre qui peut facilement nous sortir d'une mauvaise passe. Le tout c'est de ne pas aller piocher dedans pour le plaisir, mais uniquement en cas de nécessité.

Repost 0
Published by Morgane - dans Vivre sa vie
commenter cet article
25 février 2012 6 25 /02 /février /2012 19:16

 

Qui ne s'est jamais retrouvé en difficulté à la fin du mois après avoir fait un shopping de folie complètement irresponsable ? Qui n'a jamais regretté quelques achats, car fait sur un coup de tête ils n'ont jamais été portés ensuite ? Savoir gérer un budget shopping est tout sauf inné, cela s'apprend, petit à petit, et cela peut nous permettre d'éviter les situations délicates...

 

Dans un premier temps, il va falloir identifier notre façon de dépenser :

Pour réussir à se prendre en main il est important de réussir à identifier la cause de nos dépenses :
a-t'on tendance à dépenser en période de soldes, de liquidations ou de promotions ? Dans ce cas il faudra limiter notre Budget. Si l'on dépense pour extérioriser un mal-être en cas de coup de blues, il est important de trouver un autre exutoire. Si nos achats se font sur un coup de tête, nous allons apprendre à nous raisonner en nous posant les bonnes questions tout en prenant notre mal en patience.

 

http://www.albushotel.com/heading-images/shopping.jpg

 

 

1) Savoir se gérer en périodes de soldes :

C'est bien connu, moins c'est cher, plus on achète avec l'illusion de faire de supers bonnes affaires. Pourtant régulièrement des objets non-soldés se retrouvent dans notre panier et augmentent sensiblement sa valeur.

Limitez-vous en budget, vous ne devez pas dépenser plus de 50€,..., 500€ ( à vous de définir cette somme selon votre revenu. Gardez les tickets de caisse et faites le compte au fur et à mesure ( les pauses café sont parfaites pour ça). Si malgré tout vous dépassez sans cesse votre budget sans arriver à vous contrôler, tout n'est pas perdu !

Si vous êtes une fan absolue des soldes vous pourriez envisager de vous créer une tirelire "Spéciale Soldes", tous les mois vous mettez une somme bien précise, là aussi proportionnelle à votre budget, allant de 10€ à 100€ par exemple, quand les Soldes arrivent, vider votre sac à main et laissez vos cartes bleues et votre chéquier à la maison et servez-vous dans votre tirelire, ainsi il vous sera absolument impossible de dépasser le budget que vous vous êtiez fixés ! De plus ayant compté cela comme une charge mensuelle, cela ne coulera pas vos comptes en banque et n'aura pas d'impact sur vos moyens ce mois-ci !

 

 

 

2) Les dépenses qui se veulent réconfortantes :

Ce sont sans doute les plus dangereuses. On fait shopping pour aller mieux, on achète tout et n'importe quoi pour se défouler, au final notre compte en banque voit rouge et notre état ne s'améliore que peu. Comble de l'horreur, la rage nous a aveuglé et nous n'avons pas fait attention aux tailles ou aux couleurs des différents articles, du coup ils ne nous vont pas et finissent au fond du placard, bien sagement en attendant de nouveaux compagnons.
Non vraiment il faut trouver une solution ! Au lieu d'investir cette somme dans du shopping inutile, pourquoi ne pas la mettre dans l'acquisition d'un joging et d'une bonne paire de basket pour aller courir ? Et à chaque foulée on visualise : là j'écrase ma Belle-Mère ( ou ma Belle-Fille ;) ), là j'écrase Chéri, là j'écrase mon boss, et encore là : tiens prends ça ! Ça défoule très bien, et en plus ça nous fait travailler notre corps de bombe, tout bénèf mais pas forcément très motivant, j'en conviens...

 Vous avez aussi la possibilité de vous mettre à un sport plus ludique (pourquoi pas la boxe ?), ou de trouver un(e) ami(e) de confiance assez patient(e) pour écouter nos plaintes. Ici quand je suis en colère je fais le ménage, la maison n'est jamais aussi propre que quand je suis contrariée, au moins ça sert à quelque chose et la vue de mon intérieur rangé et propre me redonne le sourrir ! Cela dit je soupçonne Chéri de tenter par tous les moyens de me faire sortir de mes gonds pour que je range un peu...

 

 


3) Les achats coup de tête et coup de coeur, en bref irréfléchis :

Réguliers quand nous voulons aller vite, ils ont tendance à sacrément plomber notre budget, car nous oublions la dépense dès que nous rentrons à la maison... Il va falloir se prendre en main dès qu'un vêtement susceptible d'être un coup de coeur entre dans notre champ de vision. Nous devons alors nous poser les bonnes questions : est-ce que j'en ai vraiment besoin ? Si oui, avec quelle pièce de mon dressing vais-je pouvoir le porter concrètement ? Ne préférerai-je pas garder cette partie de mon budget pour d'autres vêtements ou accesoires que je pourrais trouver plus tard dans d'autres boutiques ?

Mais attention quand bien même vous seriez persuadé(e)s que cet objet vous est absolument nécessaire, je vais vous demander de sortir et de finir votre shopping dans d'autres boutiques, si au bout de plusieurs heures vous regrettez vraiment de ne pas avoir fait l'acquisition de cette pièce apparement indispensable pour votre dressing, vous avez le droit de retourner là-bas et de l'acheter. Au moins vous serez sûr(e) de ne pas le regretter !

 

 

 

En espérant que ces conseils vous seront utiles et que vous arriverez plus facilement à maitriser votre folie de shopping, tout en vous faisant plaisir !

 

 

Photo issue du site Albushotel.com

Repost 0
Published by Morgane - dans Vivre sa vie
commenter cet article
22 février 2012 3 22 /02 /février /2012 21:20

Selon les couples on peut découvrir cette routine, au bout de quelques semaines, quelques mois ou quelques années, mais aucun couple n'y échappe. Dans la société actuelle elle est régulièrement critiquée et accusée de faire s'éteindre la passion entre les deux amants, malgré tout je la pense nécessaire pour poser les bases d'un  couple durable ayant une bonne entente sexuelle et je vais vous expliquer pourquoi :

 

 

http://www.femina.ch/files/u4/Femina_50_Couple_Lit_400.jpg

 

 

On se sent tous les deux parfaitement à l'aise

- Et oui à force de passer autant d'heures complètement nus dans des positions rarement avouables, on apprend à baisser sa garde et à mettre en confiance notre partenaire. Résultat on oublie nos petits défauts, et on se lâche, et ça c'est tout bénéf !

- On est assez sûr de son couple pour pouvoir oser dire "Non, j'ai pas envie", sans avoir peur de déclencher une dispute digne de la Seconde Guerre Mondiale.

- A l'inverse on peut aussi être direct et lui dire clairement "Là, tout de suite, ici et maintenant" sans avoir peur de passer pour un(e) nymphomane.

- On peut s'exprimer sans retenue, que ce soit par les cris, les larmes ou encore le rire que ce soit avant, pendant ou après. L'humour permet ainsi de désactiver certaines situations délicates sans porter atteinte à la sensibilité de l'autre.

 

 

On se connait très bien mutuellement

- On se connait même tellement bien que Chéri connait toutes nos zones érogènes sur le bout des doigts, et il sait très bien que s'il pose son coude ici, en angle de 86°, et quand même temps il nous dévore le lobe de l'oreille, ça nous fait décoller illico presto.

- Et ça s'est tellement génial que ça marche aussi en sens inverse ! Parce que nous aussi on sait quels enchainements d'actions amènent Chéri directement au 7ème Ciel !

- Qu'est-ce qui est mieux que le plaisir sans compétition ? On a plus la pression de ne pas arriver à lui procurer de plaisir, ou de frustration parce que décidément entre lui et nous ça ne fonctionne pas au lit, non là c'est le plaisir garanti !

 

 

On découvre malgré tout de nouvelles choses régulièrement sans en avoir conscience

- Et oui même si l'on pratique régulièrement les mêmes positions, on a développé aussi de nombreuses variantes, on sait qu'on préfère cette position avec les jambes en l'air ou l'une en haut, l'autre en bas. Et ça ça nous fait découvrir de nouveaux plaisirs...

- A force de devoir inclure le sexe régulièrement dans notre quotidien, on sait aussi s'arranger pour l'inclure dans un emploi du temps chargé : il y a un créneau entre le repas et la série que vous attendez toute la semaine, hop hop hop, et on ne perd même pas le temps d'aller dans la chambre, sur la table ça sera plus rapide ! Et voila vous avez découvert le Quick Sex !

 

 

 

Après cette apologie de la routine, je me sens malgré tout dans l'obligation de vous rappeller que quelques fantaisies ne vous porteront jamais préjudices et pourrait bien susciter la curiosité de votre partenaire...

Repost 0
Published by Morgane - dans Vivre sa vie
commenter cet article
20 février 2012 1 20 /02 /février /2012 00:40

 

Bonjour, aujourd'hui j'ai décidé de traiter le problème de manque de confiance en soi. En effet, qui ne s'est jamais retrouvé en difficulté, persuadé qu'il n'était pas assez bon pour réussir une telle chose, n'hésitant pas à se mettre de côté par peur de déranger... Ce problème pouvant nous empêcher de vivre notre vie comme nous le désirons je pense qu'il est important de le prendre en main.

 

http://www.j-salome.com/02-methode/0202-sappe/effets-images/sstl2.gif

 

Le manque de confiance en soi peut avoir de multiples origines. La première hypothèse est celle de l'enfance, en effet il semble que si nos parents ( tout du moins la personne qui nous a élevé) nous ont encouragé dans nos projets et nous ont régulièrement poussé à nous dépasser, cela développe automatiquement l'estime de soi ( ce qui est d'ailleurs tout à fait logique).

 

La deuxième hypothèse concerne les médias. Dans la société actuelle nous sommes sans cesse bombardé d'image idéale de couple, de famille, de corps parfaits et de réussite professionnelle impressionnante... Face à une image déformée de ce qu'est la norme il n'est pas étonnant que nous éprouvions des difficultés à être à l'aise avec nous-même. Le problème c'est qu'à partir du moment où nous n'arrivons pas à développer de l'estime de soi, nous rentrons dans un processus de dévalorisation personnelle. Et nous sommes bien sûr bien plus critique envers nous-mêmes qu'envers les autres, ainsi l'image que nous nous faisons de nous même ne peut jamais nous satisfaire...

 

*********

 

Si vous souhaitez inverser le processus, il est important dans un premier temps de cesser de se comparer systématiquement aux autres. Pour cela il faut apprendre à se connaître : nos goûts, nos capacités, nos envies... Il est alors nécessaire de se démarquer de nos modèles, sortir de l'imitation dans laquelle on est rentré pour se rassurer, et exister par nous-même, cela se fait grâce à un développement de notre vie personnelle, de notre vie sociale, par le biais d'activités extérieures par exemple.... Vous pourrez alors découvrir et mettre en avant vos atouts et vos talents pour améliorer votre vision de vous même. Il est alors important de prendre le temps de faire une liste objective de ses qualités et de ses réussites, celles-ci, une fois clairement définies, seront plus facile à mettre en valeur.

 

Ensuite, l'important est de vous assumer, sans cela c'est absolument impossible de prendre confiance en soi. Pour se faire on y va par étapes, cela passe par arrêter de marcher dans la rue en regardant ses pieds : on relève la tête et on regarde autour de soi. On arrête de fuir le contact avec l'autre, voir même on le provoque, ou on le créé !

 

On avance à petits pas de bébés, ce n'est pas du jour au lendemain que vous vous débarrasserez de ce manque de confiance en vous. Il peut être intéressant de s'obliger à relever un petit défi au quotidien : dire bonjour à la caissière, sourire à la boulangère, aller avec les collègues faire sa pause café...

 

http://3.bp.blogspot.com/_vW8FXbVhlic/TT3awZv22aI/AAAAAAAATN0/UTNdQr0H9sY/s400/Capt%2B-CRS%2Btarlouses_bouffee%2Bsuicidaire.JPG

 

Enfin pour éviter les mauvaises surprises et ne pas faire tâche, assurez vous de maîtriser un minimum les règles sociales du milieu dans lequel vous évoluez, en effet, le comportement ne doit pas être le même dans une fête entre potes ou à un pot au boulot.

 

Pour autant il ne faut pas jouer un rôle, le but est de s'assumer, et par la même de s'exprimer. Vous pouvez essayer dans un premier temps en comité restreint : famille ou amis proches, puis d'augmenter la difficulté en augmentant le nombre de personnes que vous confrontez à vos idées : au travail, ou en association par exemple.

 

Maintenant que vous avez déjà bien évolué vous devriez être capable d'oser vous lancer dans de nouveaux défis, le tout comme si vous alliez réussir, sans toujours en redouter l'échec. Vous pourrez ainsi sortir de votre confort routinier, vous sentir revivre, cesser de ruminer, faire de nouvelles expériences, et perdre cette habitude d'avoir automatiquement peur de l'inconnu. Le but est que sur la durée, vous réussissiez à transformer votre peur et votre appréhension, en moteur, en énergie pour mener vos défis jusqu'à leur terme. Si malgré cela la peur de l'échec reste supérieure à l'exaltation que vous tirez de la nouveauté, il peut être intéressant de s'entourer des bonnes personnes, celles qui vous rassureront et vous encourageront tout au long de vos projets.


En dépit de toute l'énergie que vous pouvez mettre dans vos actions, il est possible que vous deviez faire face à un échec. Dans ce cas il ne faut pas vous rabaisser, cela n'était tout simplement pas pour vous, vous n'êtes pas nul ! Et enfin, relativiser l'importance de cet échec par rapport à votre vie en générale. Vous pouvez aussi envisager, si c'est possible, de ne pas oublier ce but et de faire en sorte de vous entraîner pour progresser et retenter votre chance. Vous aurez ainsi appris de vos erreurs et su tirer des enseignements de votre précédente expérience !


Si à l'inverse vous réussissez ce que vous avez entrepris, attention de ne pas retomber dans vos vieux travers. Dans ce cas là assumez, si vous avez obtenu cette promotion c'est que vous la méritez et vous n'avez pas à vous justifier auprès de vos collègues !

 

http://mamiejosiane.m.a.pic.centerblog.net/vrla7whs.jpg

 

Par ailleurs, il existe la « Méthode Coué » consistant à s'auto-valoriser le matin devant la glace « ce matin je suis absolument magnifique », «je suis vraiment le plus fort », «je mérite vraiment cette promotion »... De nouveau plein d'énergie ( et sans doute mort de rire) vous vous assurez de commencer la journée du bon pied !

 

*********

 

Au fur et à mesure du temps vous réussirez (à condition de vous prendre sérieusement en main) à être plus à l'aise dans des situations inhabituelles, y compris celles qui aujourd'hui vous terrorisent. N'oubliez pas que vous ne devez pas évoluer forcément dans la conformité, n'hésitez pas à dépasser vos propres principes et vos propres valeurs, à ignorer complètement l'opinion d'autrui ( car autrui a beaucoup d'opinions...), pour enfin réussir à vivre vos rêves, pour peu que vous choisissiez des objectifs réalisables !

Repost 0
Published by Morgane - dans Vivre sa vie
commenter cet article
12 février 2012 7 12 /02 /février /2012 22:25

Qui n'est jamais allée à Ikéa, Conforama ou encore Castorama motivée comme jamais pour acheter l'étagère, le meuble à tiroir, la commode qui est la solution miraculeuse à notre bordélisme ambiant ? Pour cette mission, nous avons donc la bonne idée d'amener Chéri avec nous pour nous aider à choisir le modèle et la couleur porter les divers meubles et accessoires incroyablement pratiques que nous avons su dénicher...

 

http://aieaie.com/images/handyman.gif

Photo issue de entre-bretagne-et-roussillon.com

 

 

De retour à la maison, Chéri est chargé de débarrasser le coffre de la voiture et nous de faire de la place en rangeant poussant notre bordel vers les murs... Une fois nos achats éparpillés dans le salon nous divisons les tâches : Chéri  s'occupe de monter les meubles, pendant que nous nous occupons de vider les sacs d'accessoires... Soudain tirée de notre rêverie, où nous nous étions plongée pour réfléchir au placement exact de notre pot à pinceaux sur notre nouvelle étagère, et ce par Chéri qui peste et jure à faire hérisser les cheveux de notre grand-mère car il n'arrive pas à mener à bien sa mission...

 

Et là vous vous rendez compte que la notice détaillant toutes les étapes de la construction est posée loin du champ de bataille, et quand vous l'amenez à votre brave soldat pour lui venir en aide vous vous faites remercier... Mais pourquoi les hommes fuient-ils les modes d'emploi ??

 

Premièrement il semblerait que ce soit par goût de l'aventure, c'est comme les jeux de constructions ou encore les jeux des kinders suprises à taille humaine ! Une incroyable impression de retomber en enfance, de s'amuser comme un fou à visser ici, clouter là, assembler la pièce OBBK945 et Z49DF78 parce que ça s'emboîte tout seul !

Ensuite, c'est sans doute car ils ont une haute opinion d'eux-mêmes... Selon eux leur logique n'a d'égale que leur sens de l'orientation ( je vous vois sourire d'ici...). Le montage leur semble tellement facile qu'ils s'emballent, et emboitent naturellemet certaines pièces entre elles, en vissant d'autres,...  Et au final au lieu de ressembler à notre super étagère, on trouve que ça a l'air d'une échelle bancale....

 

http://tamerza.t.a.pic.centerblog.net/awlysg35.jpg

photo issue de tamerza.centerblog.net

 

 

Enfin, ne serait-ce pas une question de fierté ? Voir de séduction ? Oui il faut bien que Chéri nous prouve qu'il nous est indispensable, et qu'il est même tellement supérieur aux autres hommes car lui il n'a pas besoin de notice pour faire aboutir sa mission... Ah s'il savait que nous, ça, on le sait déjà ! Mais peut-être devrions-nous envisager de lui offrir :

 

http://www.decitre.fr/gi/35/9782754003735FS.gif

Repost 0
Published by Morgane - dans Vivre sa vie
commenter cet article
8 février 2012 3 08 /02 /février /2012 22:04

 

La recette du Bonheur existe-t-elle ? Ou bien est-ce juste la nécessité d'apprendre à voir la vie sous un autre angle ? Et si finalement notre bonheur dépendait de notre façon de voir la vie ?
 

 

http://www.demainjechange.com/wp-content/uploads/2011/02/limportance-de-sourire-288x300.jpg


Arrêter de vivre par rapport aux autres

La première des chose à faire est d'arrêter de se dénigrer au profit des autres... Simple à dire mais pas à faire, en effet, vous trouvez que X est plus intelligent que vous, Y bien plus sexy, Z bien plus organisé, et c'est peut-être le cas, mais vous avez d'autre atout. X est peut-être plus intelligent, mais a-t-il votre humour ? Y danse-t-elle aussi bien que vous ? Z a-t-il votre faculté d'adaptation ? Cherchez ! Une seule et même personne ne peut pas avoir toute les qualités du monde, tout autour de nous il y a des gens meilleurs que nous dans un domaine, mais nous compensons forcément par autre chose !

Apprendre à se faire plaisir
A trop vouloir bien faire, on s'oublie. Combien de fois, dans l'espoir de perdre quelques kilos, avons-nous décidé de se mettre à la diet ? Ou bien au sport, une heure par jour, minimum ! Malheureusement à force de vouloir trop en faire on s'en dégoûte... Vous êtes au régime et le chocolat vous fait envie ? Achetez une tablette à plus de 70% de cacao et autorisez-vous un carreau par jour, ça vous évitera de vous jeter sur la tablette de Crunch ce week-end ! Vous avez envie de shopping et vous avez un tout petit budget ? Refaites vos comptes, combien vous reste-t-il ? Retirez une partie de la somme et laissez votre CB et votre chéquier à la maison, n'achetez que ce qui vous plaît vraiment ! Tout est bon, mais à petites doses !

 

Ne plus ignorer les compliments
Vous pensez que les compliments que l'on vous adresse sont intéressés ? Que la personne ne le fait que parce qu'elle vous est redevable, ou dans l'espoir d'obtenir une faveur de votre part ? Et quand bien même, cela vient bien de quelque part ! Apprenez à les acceptez, et à dire merci, retenez les et répétez les vous dans les moments difficiles ! Oui aujourd'hui j'ai une sale gueule, mais ne m'a-t-on pas dit hier que j'avais un très beau sourire ?


Le monde entier de peut pas t'apprécier à ta juste valeur
Vous êtes sensibles, c'est possible, vous avez besoin d'être apprécié(e), c'est normal. Mais vous devez faire le deuil de votre volonté d'être aimé de tous. Il est normal de ne pas plaire à tout le monde, cela peut-être pour des raisons légitimes : divergences d'opinions politiques par exemple ; ou absurdes, qui aime la nouvelle copine de son ex, honnêtement ?! ( toi la fille du fond qui lève le doigt, je le vois ton nez qui s'allonge !) ; voir injustifiées : on est tous tombé sur une personne qui nous a pris en grippe avant même que nous lui ayons adressé la parole... Et bien ignorez, à quoi bon essayer de débattre, de s'expliquer ou de démontrer ? Finalement quelle importance, cela fera-t-il changer d'avis cette personne ? Si non, laissez tombez, tant pis pour elle vous avez mieux à faire, avec les gens qui vous apprécie vraiment, eux !

Voir le positif dans le négatif

Ce n'est pas toujours possible dans les drames de la vie, mais pour les petits accidents de parcours on va apprendre à relativiser : En rentrant du travail on se rend compte que chéri a fait ses bagages et a quitté notre appartement ? Il a laissé le lecteur DVD, on va pouvoir évacuer notre tristesse devant un bon film. On a loupé son année de fac et on ne peut rien faire jusqu'à la prochaine rentrée ? Pourquoi ne pas profiter de cette année sabbatique pour voyager, c'est formateur et vous améliorerez forcément vos compétences linguistiques, ou bien travailler pour mettre des sous de côté, peut-être est-il temps de vous recentrer sur vous même et de faire le point sur votre vie, peut-être que cette filière ne vous convient pas finalement ?

Oser ce qu'on a jamais osé
Ça suffit de rêver en voyant ces femmes qui ondulent leurs corps comme des déesses et qui font rêver les hommes ! On a pas un corps parfait, soit, mais tout le monde a des défauts, et qui regardera votre cellulite quand vous vous déhancherai sur la piste ? Personne ! Vous avez toujours rêvé de partir à l'étranger pour une année ? Négociez une mutation avec votre boss, faites la demande d'une année Erasmus... Juste donnez-vous les moyens de réaliser vos rêves ! Car ils n'arriveront pas tout prêts sur votre paillasson !

Vivre le moment présent

Cessez de ressasser le passé, ou d'appréhender l'avenir, là tout de suite il y a bien une chose dans votre vie qui vous fait sourire ! Trouvez la et profitez en, si vous perdez trop de temps vous risquez de le regretter...

 

Oser dire non sans culpabiliser

Parfois il faut aussi savoir dire « non » à ceux qui nous entourent et ne pas se laisser dévorer par ces personnes qui disent vouloir notre bien … Les exemples les plus courants : « non, désolé patron je ne peux pas rester jusqu'à tard ce soir pour la cinquième fois de la semaine, mon fils m'attend », « non maman, je n'irai pas voir le nutritionniste, contrairement à ce que tu penses on peut être ronde et heureuse » et enfin «  non Belle-Maman, je ne souhaite pas allaiter mon bébé ». Osez affirmez vos choix !

 

Prendre soin de soi physiquement et intellectuellement
Rien de mieux pour se remettre en forme que de se consacrer quelques heures... Après une bonne douche chaude, durant laquelle vous vous serez gommée la peau, vous devriez vous mettre sur le canapé (ou le lit au choix) pour prendre le temps d'hydrater votre corps et laisser votre masque du visage agir, le tout en regardant une série qui vous fait sourire, puis vous pourrez vous installer confortablement pour lire quelques chapitres de ce super polar qui traîne sous le lit depuis que Jessica vous l'a offert... Et là ça ne va toujours pas mieux ?

 

S'assumer !

Qu'importe tous ces conseils si vous ne prenez pas le temps d'apprendre à vous aimez, notamment à aimer votre corps. Finalement ce qui vous empêche de sourire face à ce bel inconnu croisé dans la rue, ne serait-ce pas un manque de confiance en vous ? Ne serait-il pas temps de reprendre les choses en main pour ne plus regarder vos pieds lorsque vous marchez ? Parce que forcément, si vous osez regarder autour de vous, vous prendrez conscience de toutes ces jolies choses qui vous entourent...

 

Apprendre à gérer sa colère

Apprendre à se contrôler pourrait nous être bien utile. Bien sur, on doit réagir si quelque chose nous déplaît, histoire d'être claire et de ne pas encourager de quiproquos, mais il y a des façon de faire... En effet, si votre boss vous demande de rester encore ce soir au bureau vous pouvez prendre le temps de lui expliquer calmement que votre enfant vous attend à la maison, que vous lui avez promis de rentrer tôt vu que vous ne l'avez pas beaucoup vu de la semaine, par contre si c'est urgent vous pouvez proposer d'emmener le dossier à la maison pour le bosser ce week-end. Le message passera beaucoup mieux que si vous vous mettez à lui hurler dessus que vous vous avez une famille et que ce n'est pas votre problème s'il est en plein divorce et que sa femme s'est barrée avec le voisin !

Oser prendre des risques, sortir de sa routine.
Une amie vous propose une sortie dans un bar branché et vous êtes plutôt cocooning ? Filez à la salle de bain vous préparez, vous passerez sans doute une super soirée pleine de surprises ! Votre boss a un dossier délicat sur les bras et ne sait pas à qui le confier ? Montrez lui qu'il peut vous faire confiance, et commencez à le travailler pour une future promotion ! Puisque votre routine ne vous rend pas heureuse, il est temps d'essayer de nouvelles choses !

 

Tout en restant soi-même
Pour autant il est important de ne pas se perdre de vue, vous voulez évoluer, découvrir de nouvelles choses et c'est une bonne chose, mais honnêtement, est-ce vraiment une bonne idée de sauter en parachute alors que vous êtes déjà tétanisée par le vertige dès que vous montez sur une chaise ?

 

 

Semez le bonheur autour de vous

Finalement, notre bonheur n'est-il pas dépendant du bonheur de nos proches ? Ne devrait-on pas consacrer quelques minutes par jour à offrir un petit moment de répit à ceux qui nous sont chers ? Et si nous prenions le temps d'offrir un café à notre collègue, cela nous permettrait de prendre une pause sur ces dossiers difficiles, d'apprendre des choses sur elle, voir d'avoir un nouveau regard en revenant ? Ou bien prévoir une petite promenade le week-end avec un de nos enfants pour avoir un moment complice avec lui, et nous permettre de respirer de l'air frais ?

 


Le bonheur est fait de toutes petites choses, de plaisirs simples de la vie, il est quotidien, passant par le sourire de votre enfant en vous voyant, le regard de votre mari, ou encore les retours positifs d'un client qui a eu affaire à vous... Et si finalement nous devions simplement ouvrir les yeux pour en prendre conscience ?

 

 

Photo : demainjechange.com

Repost 0
Published by Morgane - dans Vivre sa vie
commenter cet article
7 février 2012 2 07 /02 /février /2012 22:25

Bonjour à toutes et à tous. Grande bordélique dans l'âme ( mais ça vient du fait que je suis une femme), j'ai décidé de me prendre en main dans le but de mieux m'organiser et de me libérer du temps pour vivre, tout simplement. J'ai pris connaissance de cette méthode sur le net, où il était donné le lien d'un forum qui est en faite le forum officiel français de la méthode Flylady.

 

http://cdn.babble.com/momcrunch/files/2011/11/flylady_cartoon2.jpg

 

Qu'est-ce que la méthode Flylady ?
C'est une méthode d'organisation, ayant pour but d'obtenir une maison accueillante, vous laissant la possibilité de recevoir des ami(e)s à l'improviste ( qui n'a jamais eu honte de son intérieur dans une telle situation ?!). La méthode est gratuite et repose sur des habitudes quotidiennes, hebdomadaires et mensuelles. L'organisation quelque peu militaire peut dans un premier temps rebuter mais elle nous apprend des bases sur lesquelles nous pouvons construire notre nouvelle organisation.

La but est de ne plus faire un ménage de 3h sur un coup de tête mais un petit peu tous les jours, ne pas en faire trop pour ne pas se décourager, et ne pas reporter au lendemain.... des principes pleins de bon sens.

Concrétement :
Pour suivre cette méthode vous devez créer une routine du matin, de l'après-midi, et du soir. Vous devez répartir une heure de ménage hebdomadaire sur toute la semaine ( un jour pour l'aspirateur, un autre pour les vitres...), organiser vos tâches hebdomadaires et mensuelles. Tout cet apprentissage ce fait sur deux mois et vous êtes "surveillée" par des Marraines qui vous conseillent, répondent à vos questions et vous disent clairement quand ça ne va pas.

 

Et après la méthode, ne risque-t-on pas de retomber dans le bordélisme ?
Et bien sauf gros tracas ou changement dans sa vie je ne pense pas. au bout de deux mois, pas mal de choses sont devenues des habitudes naturelles. J'ai débuté la méthode il y a 4 mois, cela fait donc 2 mois que je n'ai plus de compte à rendre. Clairement je ne suis pas toute la méthode pour diverses raisons, mais j'ai tout testé et j'ai gardé ce qui me plaisait. Ma maison n'est pas parfaite, mais quiconque peut débarquer chez moi à l'improviste je n'ai plus honte, même face à ma belle-mère ! Et rien que pour ça ça valait le coup...

Si vous êtes intéréssé(e)s je ne vous recommande qu'un forum qui existe depuis un moment déjà, administré sérieusement, avec des marraines qui font régulièrement leurs preuves et des membres toujours prêtes à plaisanter. L'aspect "carré" de la méthode n'est présent que pendant les deux premiers mois des nouvelles, après c'est à vous de voir ce que vous gardez. 

 

http://flyingfrancophone.forumactif.org/

Repost 0
Published by Morgane - dans Vivre sa vie
commenter cet article
6 février 2012 1 06 /02 /février /2012 21:54

http://www.aideregimes.com/img/livre-chrono.jpgIl y a quelques semaines, après avoir souhaité la bonne Année à ses proches, ce fut le moment de prendre de bonnes résolutions. Parmis celles-ci, une des plus récurrente est de perdre du poids. Récurrente car finalement d'année en année nous n'arrivons pas à notre idéal, ou nous reprennons, même plus que ce que nous avions perdu. Il peut s'agir de perte importante comme de quelques kilos superflus qui se sont logés dans nos fesses après les repas de fête, qu'importe.

Après quelques années difficiles dans ma vie, qui ont laissé pour trace une sacrée prise de poids, j'ai décidé de me reprendre en main. J'avais déjà essayé pas mal de régime type diet, soupe au choux... j'avais toujours repris plus que ce que je perdais car je suis très gourmande et sujette aux craquages.

 

Mais vous vous doutez bien que si je fais un article tel que celui-là c'est que j'ai trouvé une solution ? En effet après avoir vu ma belle-soeur fondre après sa grossesse j'ai osé lui demander son secret. Sa réponse, la chrononutrition ! D'abord dubitative, j'ai pris le temps de me renseigner. J'ai d'abord été rebutée par la suppression du lait, car je suis une adepte du chocolat chaud, puis par l'idée de manger du fromage au petit -déjeuner, enfin par le poisson le soir qui budgétairement est pour moi impossible ( mais je n'aime pas ça de toute façon...).

Cependant j'ai été forcé de constater que les résultats étaient au rendez-vous, chez les gens que je cotoie et sur les témoignages lus sur internet... J'ai décidé de me faire violence et de tester, après tout je n'étais plus à un régime près !

La chrononutrition, régime du Docteur Delabos, a pour principe de manger gras le matin, lourd le midi, sucré au goûter, léger le soir. Vous ne mangez que quand vous avez faim, le diner est facultatif. Il n'y a pas vraiment de privation, vous avez droit à tout ou presque ( sauf en régime starter), et vous disposez de 2 repas Joker par semaine. Pour chaque repas vous avez le droit à des quantités précises de chaque aliment, dépendant de votre taille.  Et avec du recul ce régime est bien plus logique que des régimes hypo ou hyper protéiné ou d'autres régimes tout aussi capilotractés...

En détail, le matin vous devez manger du formage, du pain et une boisson sans sucre ( thé ou café) ou de l'eau. Le midi c'est féculent et viande. Le goûter est assez variable quelques amendes, du chocolat noir, un fruit, un jus d'orange... Et le soir c'est légumes et poisson ou crustacés. Le petit plus est que l'on peut adapter les aliments à son morphotype : manger plus sucré pour prendre des fesses ou des seins, remplacer les féculents du midi par des légumes pour perdre du ventre...

Il est par ailleurs bon à savoir que les soupes de légumes, quelles soient maisons ou industrielles, sont à proscrire. Le Docteur Delabos soutient que les sels minéraux qu'elles contiennent nous feraient stocker de l'eau au niveau de la culotte de cheval, particulièrement chez les femmes. Nombre de ses patients auraient ainsi vu une nette amélioration de ce problème en supprimant les soupes, particulièrement le soir.

Concrétement, j'ai commencé début Janvier, et j'ai perdu 5kg. J'ai fait pas mal d'écarts pourtant, mais ma perte est si impressionante car j'ai un surpoid important. En parallèle j'ai aussi pris soin de reprendre du sport ( cardio) et de boire beaucoup (d'eau) pour permettre à mon corps d'éliminer les toxines.

Il est cependant bon de savoir que ce régime fait dégonfler plus qu'il ne fait perdre de poids dans un premier temps, et qu'il s'agit d'une façon de vivre sur le long terme.

Et vous, avez-vous déjà testé la chrononutrition ? Vous tente-t-elle ?

Repost 0
Published by Morgane - dans Vivre sa vie
commenter cet article

Présentation

  • : Aujourd'hui j'ose...
  • Aujourd'hui j'ose...
  • : Curieuse de tout il me fallait un espace pour donner mon avis, des conseils quelconques. Beauté, cuisine et vie quotidienne choisissez ce qui vous plaît !
  • Contact

Archives

Catégories